Hypnose et troubles des conduites alimentaires

Les symptômes des troubles des conduites alimentaires

Les troubles alimentaires se caractérisent par des habitudes et comportements problématiques et envahissants par rapport à la nourriture, l’image du corps et le poids. Ils peuvent être complexes et sévères et affectent généralement l’ensemble des différentes sphères de la vie de l’individu qui en souffre.

Tous ces TCA sont à prendre au sérieux même s'ils se manifestent différemment et une consultation médicale est nécessaire.

Un trouble du comportement alimentaire est une façon de s'alimenter qui n'est pas adéquate, soit :

  • parce qu'elle pousse le sujet à une suralimentation,

  • soit qu'elle le pousse à une sous-alimentation.

Les principaux troubles alimentaires sont l'anorexie, la boulimie et l'hyperphagie.

Quelles que soient vos préoccupations alimentaires, si elles vous font souffrir, n’hésitez pas à consulter.

L'anorexie

L’anorexie mentale est un trouble de santé mentale se caractérisant par une brusque perte de poids résultant de régimes drastiques, de jeûnes, de vomissements provoqués, d’utilisation de laxatifs ou d’exercice physique excessif. L’anorexie mentale est également associée à une peur intense de prendre du poids ainsi qu’à une distorsion de l’image corporelle.

Plusieurs complications sur les plans social, physique et psychologique peuvent être reliées à cette problématique. Il est possible de retrouver, entre autres, de l’anxiété, de la dépression, des étourdissements et des pertes de conscience, de l’ostéoporose, et bien d’autres. Les personnes souffrant de ce trouble ont parfois tendance à s’isoler socialement. C’est une maladie grave qui, non traitée, peut mener vers la mort.

Qui peut être atteint par l’anorexie mentale?

Ce trouble du comportement alimentaire ne touche pas forcément une catégorie de personnes en particulier, mais cette problématique est davantage associée à la clientèle féminine, assez souvent les jeunes filles, les adolescentes.

La boulimie

Comprendre la boulimie

La boulimie est caractérisée par des épisodes répétitifs d’orgies alimentaires (consommation rapide de plusieurs milliers de calories) suivies de comportements compensatoires dans le but d’éliminer les calories ingérées (restrictions diététiques, vomissements, exercice excessif, utilisation de laxatifs, etc.). Ceux qui en souffrent ressentent une perte de contrôle. La honte et la culpabilité deviennent omniprésentes.

Les crises de boulimie se déroulent dans le secret. L’isolement permet de perpétuer ce cycle boulimique destructif. Les personnes aux prises avec ce trouble sont généralement de poids normal ou font de l’embonpoint. Plusieurs individus souffrant de boulimie ont des historiques de régimes alimentaires restrictifs chroniques.

Symptômes de la boulimie

Vous pensez reconnaître certains de vos comportements? Vous craignez pour un proche?

Voici les éléments à vérifier :

1)Récurrence des crises de boulimie.

Une crise de boulimie répond aux deux caractéristiques suivantes :
- absorption, en une période de temps limitée (par ex., moins de deux heures), d’une quantité de nourriture largement supérieure à ce que la plupart des gens absorberaient en une période de temps similaire et dans les mêmes circonstances ;

- sentiment d’une perte de contrôle sur le comportement alimentaire pendant la crise (par ex. : sentiment de ne pas pouvoir contrôler ce que l’on mange ou la quantité que l’on mange).

2)Comportements compensatoires inappropriés et récurrents visant à prévenir la prise de poids, tels que : vomissements provoqués, emploi abusif de laxatifs, diurétiques, lavements ou autres médicaments ; jeûne ; exercice physique excessif.

3)Les crises de boulimie et les comportements compensatoires inappropriés surviennent tous deux, en moyenne, au moins 1 fois par semaine pendant 3 mois.

4)L’estime de soi est influencée de manière excessive par le poids et la forme corporelle.

L'hyperphagie

Qu’est ce que l’hyperphagie?

En cas d’hyperphagie, les épisodes d’orgies alimentaires se succèdent. En une période de temps limité, il y a absorption d’une quantité de nourriture largement supérieure à ce que la plupart des gens absorberaient dans les mêmes circonstances. Cependant, à la différence de la boulimie, il n’y a pas recours régulier aux comportements compensatoires pour éliminer les calories ingérées.

Sont également présents les sentiments de perte de contrôle, la honte, le dégoût, la culpabilité et des symptômes de dépression. Les personnes qui en souffrent font généralement de l’embonpoint ou sont obèses.

Reconnaître l’hyperphagie boulimique

Les spécialistes surveillent ces comportements pour établir leur diagnostic :

1)Épisodes récurrents d’orgie alimentaire avec sentiment de perte de contrôle

2)Les crises sont associées à au moins 3 des critères suivants :
- Prise alimentaire extrêmement rapide et bien supérieure à la normale
- Mange jusqu’à ressentir une distension abdominale inconfortable
- Mange de grandes quantités de nourriture sans sensation de faim
- Mange seul, car se sent gêné de manger une telle quantité de nourriture
- Après les crises, ressent dégoût de soi, dépression ou grande culpabilité

3)Comportement boulimique source de souffrance marquée.

4)Comportement boulimique au moins 1 fois par semaine sur une période de 3 mois

06 73 64 63 54

©2019 by Muriel AUBANEL Hypnothérapeute.

2 cabinets d'hypnose

Craponne (situé à moins de 30 min de Lyon, Tassin la Demi-Lune, Francheville, Grézieu, Vaugneray, Chaponost, Sainte-Foy-les-Lyon, Saint-Genis-les-Ollières, l'Arbresle, Charbonnières,...)

et

 Saint Laurent de Chamousset (situé à moins de 30 min de l'Arbresle, Sain Bel et Feurs, et à moins de  15 min de Ste Foy l'Argentière, Brullioles, Montrottier, Haute Rivoire...)